Chantier interne du 02 avril 2016

Encore une grosse journée pour ce début de mois d’avril, avec pas moins de 6 groupes de travail, dont 3 sur le versant Nord et 3 sur le versant Sud,

Nous commencerons par la face Nord.

IMG_0782

Rendez vous pour 4 de nos membres avec une dizaine de scouts Américains de tous âges, afin de mettre en place 4 bancs sur la montagne. Nous avions fait une visite de la face Nord avec le jeune responsable scout de se projet l’an dernier, afin qu’il définisse les endroits ou il souhaitait les installer. Ce jeune à créé sur plan puis supervisé en atelier la création de ces bancs durant l’hiver et c’est ainsi qu’ils ont débarqué ce 2 avril vers 9h00 à la croix Zimmerman.

Les emplacements prédéfinis étaient :

-un premier banc en face de l’ancien cimetière provisoire français de Bonnegoutte

L1100071  L1100092

-un second aux cuisines du LIR56 (Kreutzotterpfad)

-les deux derniers à la roche Kardinal

Nous avions convenu d’acheminer au plus près la majorité du matériel et des matériaux en véhicule avec une remorque et que les travailleurs grimperaient à pied avec un guide.

Nous sommes partis vers 9h30 afin de déposer un premier groupe composé d’un adulte, des 4 plus jeunes scouts et d’un couple de membres de l’association. Une fois ceux-ci mis au travail nous avons abordé l’ascension de la montagne jusqu’au carrefour du Hangweg et du chemin des 700 mètres par les sentiers, tandis que le véhicule montait par les chemins forestiers. Une petite heure plus tard nous sommes arrivés a destination, mais pas question de se la couler douce, une partie du groupe a commencé a monter les sacs de béton, l’eau, ainsi que les bancs et les outils sur les deux sites d’installation, pendant qu’un de nos membres et le responsable scout matérialisaient, au sol, les emplacements préalablement définis.

L1100119

Déjà 12h30,  petite pause brunch afin de récupérer des forces pour l’installation des bancs, une bonne partie du groupe de Bonnegoutte nous a rejoints  pour nous prêter mains forte après avoir terminé leur travail.

La seconde partie du premier groupe a, quant a elle, travaillé au nettoyage de l’abri en face de la Feste Limburg.

A 14h00, les groupes se sont dispatchés.

Les coffrages ayant été réalisés en atelier, il nous aura juste fallu creuser, les mettre en place, préparer et couler le béton, puis disposer les bancs au niveau à bulle. Nous terminerons tout juste pour regarder passer les coureurs du trail du HWK, organisé par l’association amie Oxygéne68.

Et voila, le résultat est vraiment sympathique, et c’est un petit clin d’œil à l’un de nos membres qui trouvait toujours qu’il n’y avait pas assez de bancs sur cette montagne. Eh bien, la conversion est en marche.

IMG_0826

Nous nous sommes retrouvés au parking de la croix Zimmerman aux alentours de 17h15, autant dire une journée bien remplie, surtout pour le responsable scout et les quelques membres de l’association qui ont dû faire pas mal d’aller retour entre les différents groupes.

Pendant ce temps là, sur le versant Sud,

Un groupe de 8 personnes s’est attelé à continuer la mise en place des marches qu’ils avaient commencée le mois dernier pour l’accès au point culminant du rocher du Hirtzenstein.

P1130080  DSC02630

DSC02631  DSC02633

Ces travaux consistaient en un découpage de la roche à la disqueuse, avec du gros matériel monté spécialement pour l’occasion ainsi qu’à la mise en place de marches en béton et en bois sur la partie basse de l’escalier. Un travail long et fastidieux, pour lequel ils n’ont pas eu de trop de la journée.

DSC02632  DSC02653

DSC02654

Un second groupe (5 personnes) a continué à vider les deux abris allemands situés derrière la maison principale du Hirtzenstein, en accord avec le domaine du Hirtz qui, pour l’occasion, nous avait mis à disposition une benne de tractopelle pour évacuer les déchets. Ce coup-ci ce fût moins pénible que la première fois car, après avoir dégagé l’entrée de ses détritus, il était beaucoup plus simple de travailler depuis l’intérieur de l’abri et presque debout !

IMG_0015.JPG 1  IMG_0014.JPG 11

 

DSC02634  DSC02640

DSC02637  DSC02660

Le premier et le second groupe se sont rassemblés pour le repas de midi autour d’un barbecue convivial sur le rocher.

P1130074  DSC02644

DSC02643

L’après-midi un petit renfort est encore arrivé au Hirtz afin de poursuivre les travaux du sentier botanique qui, mine de rien, nous a déjà avalé beaucoup d’heures de travail.

DSC02659  DSC02658

DSC02645  DSC02647

Un dernier groupe, plus indépendant, était à pied d’œuvre sur le secteur de la courbe 5. Ce groupe était composé de nos spécialistes fontaines et de la famille Capon. Une partie du groupe a dégagé le chemin de l’Elsaesserstein du Klippenstollen, pendant que d’autres s’occupaient des finitions de la remise en état de la fontaine de la courbe 5. Un très beau travail aux vues des dizaines d’heures passées à sa réfection et le résultat parle de lui-même.

marches pendant

 

marches AVANTmarches apres

IMG_20160402_092505  IMG_20160402_114102

IMG_20160406_155031  IMG_20160406_155058

IMG_1655  IMG_1654

 

IMG_20160402_114252

Le repas de midi fût, pour eux aussi, organisé autour d’un agréable barbecue à l’abri René, où une partie de la famille les avait rejoints pour l’occasion, car c’est aussi ça, faire partie d’une association, profiter et faire profiter ces proches de ces moments dont on ne se lasse pas.

Merci à tous pour votre participation, vous êtes des acteurs importants de l’entretien et de la sécurisation de ce champ de bataille. Une partie des vestiges de la montagne perdure grâce à vos actions.

Les deux premiers chantiers mensuel ont été de très bon augure, continuons sur cette lancée et nous aurons une année exceptionnelle.

Quand aux nombreuses personnes qui lisent nos comptes-rendus et qui hésitent encore, n’hésitez plus, sautez le pas, contactez nous, venez faire un tour à une de nos journées de travail, rendez vous compte par vous-même, le pire qui puisse vous arriver, c’est de regretter de ne pas l’avoir fait avant.

Merci à tous les participants.

Chantier d’ouverture 2016

Démarrage sur les chapeaux de roues de la saison des travaux. En effet, le nombre de participants et les objectifs traités durant les deux premiers chantiers de 2016 sont des plus encourageants pour l’association et, du moins nous l’espérons, pour le plus grand bonheur des visiteurs.

20160305_105049

Le traditionnel travail de « sortie d’hiver », qui consiste à arpenter, pour inspection, l’ensemble de plus 40 Km de sentiers dont nous avons la responsabilité,  a été quelque peu contrarié cette année par la présence de neige, encore abondante par endroit, à partir de la limite des 700 m. Qu’à cela ne tienne, il en faut plus pour nous décourager et nous détourner de notre mission, qui est aussi notre passion.

20160305_105251

Avec la présence d’Oxygène 68, la RK NB (Reservistenkameradschaft Nördlicher Breisgau) et une participation massive de nouveaux (et jeunes) adhérents qui nous ont rejoints en début d’année, les bras ne manquaient pas. 2016-04-01_11-59-15_531Ceux qui connaissent la Montagne savent que les endroits qui nécessitent une intervention sont légion et la présence de 26 participants a donc fait l’affaire de Benjamin, qui n’avait que l’embarras du choix dans les zones accessibles.Après de courtes présentations sur le parking du Hirtz, la répartition des tâches faites, tout ce petit monde s’est mis rapidement au travail, sachant que pour la pause déjeuner, tout le monde devait se retrouver au Domaine pour un repas tartes flambées en commun.

2016-04-01_16-58-33_484  P1130315

Tandis que notre président s’est discrètement éclipsé avec une journaliste de la radio « Deutsche Welle » pour une visite découverte du HWK, le groupe Oxygène 68, en pleine préparation du Trail 2016, la question de l’endroit de l’intervention ne se posait pas, tout le monde a été affecté à la préparation du circuit. Comme il emprunte en grande partie nos sentiers, c’est toujours ça qui ne sera plus à faire. Leur secteur se trouvait à proximité du cimetière des Uhlans où ils ont procédé à l’enlèvement des arbres couchés et débroussaillé là où cela était nécessaire.

P1130312

 

Le reste des participants s’est consacré essentiellement à la poursuite des travaux autour du Hirtzenstein.

IMG_1474

Un premier groupe à travaillé au dégagement des points de vue au sommet du rocher (un grand coup de chapeau à Charlotte qui avait bien caché son petit côté « casse-cou »), ainsi qu’au creusement de marches sur les 10 derniers mètres menant au point culminant. IMG_1482Pentus et glissants, même par temps sec,  il importait d’en sécuriser l’utilisation. Pour l’occasion un de nos nouveaux membres avait apporté du matériel de découpe professionnel qui leur a grandement facilité le travail, mais malgré cela, ce fût plus que laborieux. IMG_1485IMG_1486Ce groupe à aussi procédé à l’enlèvement de plusieurs arbres inclinés et restés pendus aux abords du sentier botanique suite aux vents forts et à la neige de l’hiver et qui risquaient de tomber à tout moment sur un promeneur.

12825397_1575702072720520_1253410952_n12822236_1575701989387195_153814771_n

 

12166498_1575702092720518_1627946631_n12825368_1575702332720494_96025301_n

 

IMG_1483

Un deuxième s’est attelé à l’enlèvement des détritus se trouvant dans deux abris allemands sur les arrières directs de la maison principale du domaine du Hirtz. Si de nos jours l’enlèvement des ordures ménagères est bien règlementée, il n’en a pas toujours été ainsi et, pendant des années, à une époque où cela relevait de la bonne volonté de tout un chacun, les déchets du Hirtz ont été tout simplement déversés dans les abris. Boîtes de conserves rouillées, débris de vaisselle, bouteilles et pneus s’y retrouvaient mélangés au pots de yaourt en plastique, aux jouets et, malheureusement, à quelques vestiges d’équipement, mais surtout, de grenades non explosées.

HWK_160305 011HWK_160305 017

HWK_160305 021

Travail peu évident, l’entrée des abris étant très étroite et en pente douce ce qui oblige à travailler en permanence en position semi courbée, d’où une évacuation vraiment pas aisée. 12822201_1575702246053836_747309566_n

 

 

Et enfin, un dernier groupe s’est déployé sur le secteur du vallon du Goldbach. Dans un premier temps, intervention sur le lit du Goldbach même, afin de limiter l’impact du cours d’eau sur le sentier. Un léger travail de creusement à donc été effectué, ainsi qu’un déplacement de quelques rochers pour éviter l’érosion en période hivernale. Dans un second temps, ils ont nettoyé la stèle des Uhlans Jaunes, ainsi que la fontaine sous le chemin, aux abords directs de l’entrée basse de la Suisse Lippique. Cette fontaine étant peu visible depuis le chemin et afin d’éviter que les débardeurs qui travaillent dans le secteur ne l’endommagent, le groupe en a matérialisé l’emplacement par des rondins de bois. Eh oui, la prévention fait aussi partie de notre engagement pour la préservation des vestiges de la montagne. Enfin ils ont fini en nettoyant l’inscription du Bieberstein, situé juste après le camp Möllendorf.

IMG_1498

A 13h00, l’heure de l’apéro ayant largement sonné, nous nous sommes retrouvés au Domaine du Hirtz dans la salle du « Stammtisch » pour un agréable moment d’échanges et de convivialité, dans la plus pure tradition du Club Vosgien.

IMG_1513

La première journée de travail de l’année est devenue pour beaucoup un rendez-vous incontournable, on se revoit après plusieurs mois passés au chaud, on discute, on rigole, on prévoit de nouveau chantiers, de nouvelles journées de randonnées, en somme un moment que tout le monde attendaient avec impatience et de ce fait, la pause de midi s’est prolongée jusqu’à environ 15h00. Puis nous avons décidés de nous remettre au travail pour une bonne heure.

IMG_1501

Une partie du groupe du rocher a été affectée à l’enlèvement du panneau d’information qui se trouvait sur la propriété de la société des domaines (Grandes Sources de Wattwiller), qui nous avait demandé de le déplacer hors de l’enceinte grillagée.IMG_1503

 

IMG_1508Le groupe du vallon du Goldbach est parti refaire une marche en bois et piocher un peu le sentier botanique.

HWK_160305 034

Cette très bonne journée pour l’association, la montagne et tous les participants qui avaient déjà hâte de se retrouver pour le chantier suivant, s’est achevée à 16h30.

Merci à tous !

Chantier scouts 2015

Ils étaient moins nombreux que les années passées, peut-être un peu plus jeunes aussi pour certains, mais une chose est sûr, le chantier scouts du 1er octobre 2015 a été un grand cru.

L1090035

Rendez-vous avait été fixé au Silberloch à 10h00, pour la perception des outils et la composition des groupes de travail. L’objectif était la continuation des travaux entamés l’an dernier dans les lignes françaises en amont de la Pointe Superbe, avec extension sur la partie aval, jusque dans la Tranchée Électrique. Deux grands groupes d’une trentaine de participants ont donc été formés, ainsi qu’une petite équipe de baliseurs, qui ont été affecté au circuit disque bleu, avec Francis et Carmen.

HWK_151031 083

Comme l’an passé, la météo a été notre grande complice et je me demande si notre chère « Lisala » n’a pas encore envoyé une de ses prières « spéciales AHWK » en direction du ciel, avec qui elle semble avoir un contact privilégié.

 

 

HWK_151031 080

Afin de ne pas couper nos vaillants travailleurs dans leur élan, il a été convenu que nous ferions « chantier continu » jusqu’à 14h00 et qu’ensuite nous nous regrouperions à la Pointe Superbe pour le repas.L1090001

L1080999

Grâce à l’engagement de tous, la vue a été dégagée sur des tronçons assez significatifs, élargissant ainsi un peu plus encore la perception de l’immensité des travaux réalisés par nos vaillants Poilus, même s’il ne reste plus de vestiges aussi impressionnants que les positions maçonnées et bétonnées dans les lignes allemandes.

IMG_1462 IMG_1466

Nous n’avons certes pas encore atteint l’objectif que nous nous sommes fixé, la tâche est rude et la zone assez vaste, mais nous avons fait un sacré bond en avant que, nous l’espérons, les randonneurs apprécieront à sa juste valeur.

IMG_1455admin-ajax

 

IMG_1461IMG_1460

 

IMG_1453L1080987

 

DSC02526DSC02524

 

DSC02525DSC02523

 

L1090006L1080979

 

L1080982L1080978

 

L1080971HWK_151031 062

 

HWK_151031 063HWK_151031 065

 

HWK_151031 053HWK_151031 052

 

HWK_151031 072HWK_151031 071

 

L1090003HWK_151031 074

 

L1080966

 

HWK_151031 085L1090037

Merci à tous les participants et … à l’année prochaine!

Arbeitseinsatz am 05. September

mur suisse lippique

Denjenigen die des Öfteren durch die Lippische Schweiz ziehen war es wohl bekannt dieses am Anfang kleine und fast unscheinbare Loch in der Mauer. Anfangs ist bloß ein Stein rausgefallen und es hat sich lange nichts geregt. IMG_20150905_103953Doch plötzlich erweiterte es sich und der Zerfall, wie überall auf dem Berg wo das Mauerwerk immer schneller aus allen Nahten platzt. Parallel dazu erweiterte sich ebenfalls der Riss neben dran. Es wurde also höchste Zeit die Sache in die Hand zu nehmen, was am 05. September auch geschah. Robert und Christophe haben da angepackt, während der Rest der Gruppe bei Kurve 5 sich an einem ebenfalls dem Verfall zum Opfer gefallenen Brunnens, tätig machte.

 

 

Réfection mur après

Hätten wir gewusst was auf uns zu kommt, hätten wir einen dritten, vor allem jüngeren Helfer zu uns genommen, denn das Material bis zum Golbach mit dem Auto zu bringen war kein Problem, aber ab da klang das Lied ganz anders. Der Rest des Aufstiegs, am Bohrstollen vorbei mit den Mörtelsäcken im Rucksack und den Wasserkanistern wurde schnell zur Plage und wir mussten ein „Zwischenlager“ einräumen und die Strecke mehrmals hinter uns bringen. Als dann alles oben war und die benötigten Steine auf noch beigeschleppt waren, konnte die Maurerarbeit endlich beginnen und die Restaurierung ging ab da schnell voran.

Joint mur

Bald blieb nur noch das das Ausfugen, das Christophe in der darauf folgenden Woche erledigte. Den Riss werden wir aber im Auge behalten da das Gelände ziemlich fest nachdrückt.

 

 

 

Der Brunnen war auch in einem miesen Zustand. Die Zeit und umgestürzte Bäume haben ihn ziemlich mitgenommen. Auch hier hat Dynamik und Begeisterung der Gruppe eine vor dem Abgrund stehende Situation wieder gerettet.

 

Fontaine courbe 4-5

11891403_10207997958337260_3402085358959547273_o  11919125_10207997956337210_4683463006817693402_o

20150905_104008  20150905_135324

20150905_143321  20150905_120935

Wie für viele andere Objekte fehlt auch hier jedes Foto das uns hätte helfen können so nah wie möglich am Ursprünglichen Aussehen des Brunnens nach zu arbeiten, aber die Wanderer werden schon den Unterschied machen und Verständnis dafür haben dass wir nur versuchen die Geschichte etwas länger für noch einige Generationen sichtbar zu machen.

20150905_112346  20150905_133903

20150905_104859  20150905_104854

20150905_121029
Unsere schweizer und deutschen Kameraden haben auch an diesem Tag tüchtig mit gearbeitet, insbesondere unser Kamerad Salvatore mit seinem Pinzgauer Geländewagen der allmählich den Teilnehmern und auch den Wanderern vertraut wird.

Vielen Dank also an alle Teilnehmer die zum Teil von weit her gekommen sind (Schweiz, Deutschland, Lyon, Sundgau).

Chantier du mois de septembre

mur suisse lippique

 

 

 

 

 

Ceux qui ont l’habitude de cheminer par la Suisse Lippique le connaissaient bien, ce petit trou dans le mur, qui avait commencé à ce former il y a bien longtemps avec le détachement d’une pierre isolée.

IMG_20150905_103953

Et puis soudain, la dégradation a pris de l’ampleur très rapidement, comme sur la grande majorité des vestiges murés. Les unes après les autres, les pierres se sont détachées et le trou s’est agrandi, la fissure s’aggravant parallèlement. Il était donc largement temps d’intervenir, ce qui fut fait le samedi 05 septembre, jour de notre chantier interne mensuel. Tandis que le reste du groupe s’est attelé au dégagement et à la restauration de la fontaine située en aval de la courbe 5, Robert et Christophe se sont attaqué à ce fameux trou qui n’en finissait pas de prendre ses aises.

Réfection mur après
Avec le recul, un travailleur de plus n’aurait pas été de refus. En effet, si amener le matériel jusqu’au Goldbach pouvait se faire en voiture sans problème, le reste de la montée, en passant par le Bohrstollen, avec les sacs de mortiers dans le sac à dos et les bidons d’eau n’a pas été une sinécure. Nous avons été obligés d’établir un « dépôt intermédiaire » et faire plusieurs voyages. Un membre plus jeune avec nous aurait donc fait le plus grand bien.

 

Joint mur
Mais une fois le tout sur place et les pierres nécessaires à la reconstruction rassemblées, le travail avança assez rapidement et du coup, le trou a été entièrement rebouché. Il ne restait que les joints à faire, chose dont Christophe s’est acquitté la semaine suivante.
Le résultat nous semble assez probant et je pense que ça tiendra bien quelques nouvelles années. Il n’empêche qu’il nous faudra bien surveiller la fissure, la poussée du terrain étant très forte.

 

La fontaine se trouvait, quant à elle, dans un piteux état. Malmenée par le temps et les chutes d’arbres répétées, elle faisait peine à voir. Fontaine courbe 4-5

Là aussi, la dynamique et l’enthousiasme du groupe ont vite redressé une situation proche du point de non retour. Comme pour beaucoup d’autres objectifs, nous ne disposons pas de photo d’époque et il est donc difficile de réhabiliter à l’identique, mais les visiteurs ne sont pas dupes non plus et savent faire la différence entre l’authentique et le restauré.

20150905_104008  11919125_10207997956337210_4683463006817693402_o

20150905_143321  20150905_135324

20150905_120935  20150905_112346

Le principal étant de restituer un environnement le plus proche possible de ce qu’il a été, afin que le plus de générations possible puissent encore profiter de ce patrimoine historique à l’avenir.

20150905_133903  20150905_121029
Nos camarades Suisses et Allemands ont également contribué à la bonne marche des travaux, en particulier notre ami Salvatore avec son « Pinzgauer » tout terrain qui commence à être familier aux promeneurs et aux participants des chantiers.

20150905_104859  20150905_104854

Merci donc à tous ceux, parfois venus de loin (Allemagne, Suisse, Lyon, Sundgau) qui ont participé à cette belle journée.

Juni, in vieler Hinsicht ein außerordentlicher Monat.

Haben Sie es auch gemerkt? Wir haben etwas Verspätung in der Herausgabe unserer Artikel. Dies kommt hauptsächlich davon dass die Bilder oft zu spät nachkommen und dadurch bildet sich ein Stau. Aber dieses Phänomen kennen Sie bestimmt von Ihnen aus auch und im übrigen sind die Ungeduldigen schon über Facebook auf dem Laufenden. Dazu kommt, dass der Monat Juni sehr Ereignungsreich war und da auch noch die Urlaubszeit nachdrängelte hat auch dazu beigetragen dass wir nicht voran kamen.
Tatsächlich folgten dem Arbeitseinsatz der RK Nördlicher Breisgau unmittelbar die Mäharbeiten, Inschriftenbemahlung, Pfadpflege und unser Monatseinsatz der etwas ganz besonderes hatte, und zwar eine massive Beteiligung der deutschen Interessengemeinschaft « Expedition Hartmannswillerkopf 14-18 » (E H 14-18).
Aber auch eine Gruppe des Vereins Oxygène 68 war mit von der Partie und natürlich Mitglieder der Amis du HWK und da kamen wir auf eine beträchtliche Teilnehmerzahl die es uns ermöglichte zwei Gruppen zu bilden.
DSC01831

Die erste Gruppe bestand überwiegend aus Mitglieder der E H 14-18 und zwei AHWK. Ziel war es eine schon länger geplante « Untersuchung » einer deutschen Stellung hinter dem Zimmermannskreuz, auf dem rechten Ufer des Neuwegbaechle, um den wahren Erhaltungszustand zu messen da in der Tat die Wildnis die alles bedeckte trotzdem schwere Beschädigungen ahnen ließ.

 

 

Chemin d'accès avant-après depuis ruisseau

 

 

 

 

Unser Freund Christophe der etwas früher angetreten war hatte schon den Zugangsweg durch das Gebüsch angelegt. Weitere kleine Uferbefestigungen haben die Überquerung des Baches erleichtert. Die Stellung bleibt bemerkenswert, wenn auch hier die Zeit ihre Spuren hinterlassen hat.

Bunkerrenovierung...04

 

 

 

 

 

 

Bunkerrenovierung...09

In dem oberen Teil der sehr beschädigten Treppe haben wir einen Wasserablauf gefunden und die unteren Stufen haben alle eine Rinne die dem Ablauf diente.

3

Es handelt sich hier bestimmt um die Entwässerungsanlage des oberen Stollens,  der zwar total eingestürtzt aber dessen Eingang noch sehr gut erhalten ist.

 

 

 

 

4

 

2

 

 

 

 

Der Untere Stollen ist zwar noch begehbar, aber anlässlich der dicken Felsbrocken die am Boden liegen, untersagen wir wehement ihn zu betreten, zumal es ausser Felsewänden nichts zu sehen gibt. Interessante wäre natürlich ein Blick in die Baupläne oder auf Fotos von damals um etwas mehr über die Stellung zu erfahren.

Poste mitrailleuse & galerie sup

 

 

Auf jeden Fall hat uns die Reinigung bestätigt dass wir uns mit Recht Sorgen über den Gesamtzustand der Anlage gemacht haben und dass die Sanierungsarbeiten nicht nur nötig, sondern auch dringend sind, wie für die übrigen übrreste des HKs.

Entrée galerie avant-après

Entrée galerie inférieure avant-après

Wenn man bedenkt wie wichtig der Berg für den Tourismus aber vor allem auch für seinen historischen Aspekt ist, fällt es einem schwer das unvermeindliche Verschwinden dieser Zeitzeugen wahr zu nehmen.

 

 

 

Die zweite Gruppe, bestehend aus der Gruppe Oxygène 68, Mitglieder der AHWK und Teile der E H 14-18, wurde im Sektor Kaserne II und Haus Kähte, oberhalb vom Tanzplatz eingesetzt.

L1060796

 

Der Abschnitt des mit gelbem Dreieck gekennzeichneten Pfades wie auch die Bauten und ihre Zugänge, wurden gepflegt und gesichert.

DSC01842

 

DSC01848
Auch da hat die Zeit ihre Spuren hinterlassen und die Tage der Anlagen sind gezählt. Aber solange sie noch bestehen ist es unsere Aufgabe sie den Besuchern zugänglich zu machen mit auch in diesem Fall der dringenden Bitte aus Sicherheitsgründen die Stollen und Gebäude nicht zu betreten und sich auf das was man von Außen sehen kann zu beschränken.

 

DSC01849

 

Ein kleiner Versuch (es ist nicht der Erste) den Wasserverlauf der den unteren Teil des Pfades regelmäßig in eine Schlammstrecke verwandelt in den Griff zu kriegen, wurde gemacht. Bleibt nur noch ab zu warten was dabei raus kommt.

 

 

 

DSC01852

Alle versammelten sich zur Mittagspause auf dem Grillplatz bei dem Zimmermannskreuz in einer sehr Gelassenen Stimmung was auch ein näheres Kennlernen begünstigt hat.

DSC01835DSC01836

 

DSC01837  DSC01838

 

DSC01840

Zur Verdauung wurde die Arbeit fortgesetzt und als der Nachmittag zu Ende ging haben wir das Werkzeug niedergelegt, nicht geschlagen sondern Sieger eines herben Kampfes gegen die Zeit, wohl wissend dass dieser Sieg nur von kurzer Dauer sein wird.

 

 

DSC01841

L1060795L1060817

 

 

Für einen Großteil der Teilnehmer war dieser Tag eine Premiere, aber alle haben ihn einstimmig genossen so dass sogar ein neues Mitglied für die AHWK erworben sein konnte. Nächster Termin also, die noch kommenden Arbeitseinsätze und, neben bei bemerkt, auch (noch) nicht Mitglieder sind willkommen.

Juin, un mois extraordinaire à plus d’un titre.

Vous avez remarqué? Nous avons pris pas mal de retard dans la mise en ligne de nos articles. Ceci est dû essentiellement au fait que les photos mettent souvent beaucoup de temps à arriver, ce qui cause des bouchons. Mais vous connaissez certainement ce phénomène par expérience personnelle et, par ailleurs, les impatients ont déjà été informés via facebook. Rajoutez à cela que le mois de juin a été particulièrement riche en évènements et que, pour ne rien arranger, la période de vacances s’est greffée sur l’ensemble, vous aboutissez à cet enlisement qui n’a rien de virtuel.

En effet, au chantier de la RK Siegen se sont rajoutés les séances de fauchage, la mise en peinture des inscriptions, de l’entretien des sentiers et notre chantier mensuel qui a revêtu un caractère tout à fait particulier, avec une participation massive de l’association allemande « Expedition Hartmannswillerkopf 14-18 » (E H 14-18).

Il y avait également un groupe de l’association Oxygène 68 et bien entendu des membres des AHWK, ce qui a fait un nombre appréciable de participants et nous a permis de faire deux groupes de travail.

DSC01831

Le premier groupe était essentiellement composé de membres de la E H 14-18 et de deux AHWK. L’objectif était une intervention sur une position allemande derrière la Croix Zimmermann, sur la rive droite du Neuwegbaechle, projet qui sommeillait dans les cartons depuis un certain temps. Il s’agissait de vérifier l’état réel de l’ouvrage dont la végétation envahissante cachait mal les outrages du temps.

 

 

Chemin d'accès avant-après depuis ruisseau

 

 

 

 

Notre ami Christophe, arrivé un peu en avance, avait déjà préparé un chemin d’accès à travers les broussailles et quelques travaux d’aménagement des berges ont facilité le franchissement. Malgré les agressions du temps, la position reste remarquable.

Bunkerrenovierung...04

 

 

 

 

 

 

Bunkerrenovierung...09

 

L’escalier, très abimé, a montré, après nettoyage, qu’une arrivée d’eau y débouchait dans sa partie supérieure et que les marches en aval de cette sortie étaient taillées pour en faciliter l’écoulement.

3

 

Il s’agit sans aucun doute de l’évacuation d’eau du souterrain du haut, totalement effondré, mais dont l’entrée est encore très bien conservée.

 

 

 

4

 

2

 

 

 

 

 

Il en est de même pour le souterrain du bas qui est encore « praticable », mais vu les blocs de pierre qui l’encombrent, nous recommandons vivement de ne pas l’emprunter, d’autant plus qu’il n’y a rien à voir, hormis les parois rocheuses.
Il serait intéressant de pouvoir consulter les plans ou de visionner des photos d’époque pour en savoir un peu plus.

Poste mitrailleuse & galerie sup

En tout cas, le nettoyage a permis de confirmer nos craintes que des travaux de réfection sont non seulement nécessaires, mais urgents, comme pour l’ensemble des vestiges du HWK.Entrée galerie avant-après

Entrée galerie inférieure avant-après
Il est difficilement acceptable, vu l’importance touristique, mais surtout historique, qu’a la montagne pour la région, que tous ces vestiges soient voués à disparaître à courte échéance si rien n’est fait.

 

 

 

Le deuxième groupe, composé d’Oxygène 68, des AHWK et des E H 14-18, a pris à son compte le secteur au dessus du Tanzplatz, avec la Kaserne II et Haus Käthe. L1060796

 

La portion du sentier triangle jaune a été nettoyée et sécurisée, ainsi que les vestiges et leurs accès. DSC01842Là aussi, le délabrement est bien entamé et leurs jours sont comptés. Il n’empêche, tant qu’ils sont debout, notre mission consiste à les rendre accessibles aux visiteurs, avec, on ne le répètera jamais assez, la recommandation expresse de s’en tenir à ce que l’on peut voir de l’extérieur et d’éviter à tout prix d’entrer dans les galeries ou ouvrages fragilisés.DSC01848
DSC01849Une petite tentative (ce n’est pas la première) de déviation du ruisseau, qui inonde systématiquement le versant et rend la partie basse du sentier assez vaseuse, a été mise en place. Reste à attendre le résultat.

 

 

DSC01852   DSC01835DSC01836

Tout ce petit monde s’est retrouvé sur l’aire de pique-nique en face de la Croix Zimmermann pour le repas de midi, le tout dans une ambiance conviviale qui a permis de faire plus ample connaissance en partageant le repas.

DSC01837  DSC01838

 

DSC01840

Après une petite reprise du chantier pour aider à la digestion et l’après-midi commençant à tirer vers la fin, nous avons décidé de déposer les outils, non pas vaincus, mais vainqueur d’un rude combat contre le temps, bien conscients que cette victoire ne peut être qu’éphémère.

 

 

DSC01841

L1060795L1060817

 

 

Cette journée a été une première pour un grand nombre de participants, mais tous l’ont unanimement appréciée au point que l’un d’entre eux a même décidé de devenir membre chez les AHWK également. Rendez-vous donc sur les prochains chantiers à venir et, petit rappel, tous ceux qui seraient intéressés par une participation, même s’ils ne sont pas (encore) membre, seront les bienvenus.

Arbeitseinsatz RK Siegen 2015

DégâtsDer Ulanenfriedhof war schon immer ein Anziehungspunkt für die RK Siegen und so sind die Siegener am 05. Juni 2015 auch wieder voller Mut dort hin gezogen um ihren Beitrag zur Erhaltung der Erinnerung zu leisten. Unter der « Leitung » von Marilyne und Marcel gingen die Arbeiten weit über eine übliche Pflege, denn diesmal war Großarbeit angesagt.

 

 

3

 

 

 

 

Zuerst musste die Umrandung, die diesen Winter durch eine umgefallene Tanne beschädigt wurde entfernt werden, denn der nicht betroffene Teil war stellenweise auch ziemlich mitgenommen, so dass es vernünftiger war die ganze Anlage ab zu bauen. Wenn es auch auf den Fotos eher spielend voran ging, war es trotzdem richtige Knochenarbeit was hier geleistet wurde.

 

rembarde
 

 

 

Dann war da auch noch dieser Grabstein der sich ebenfalls diesen Winter von seinem Sockel gelöst hatte und umgekippt war. Kraft und Präzision waren auch dazu gefordert, denn so ein Sandsteinbrocken bewegt man nicht einfach mit Finger knipsen.

2

 

 

 

 

 

Stèle cimetière des Uhlans

 

 

 

 

 

stele PENDANT

stele PENDANT 1  stele APRES

 

Da die Deutschen nie eine Baustelle verlassen ohne vorher sauber zu machen, wurde der Friedhof auch noch schön gepflegt.

 

4

 

 

 

 

 

Auf dem Rückweg konnten dann auch alle fest stellen dass die zwei Kameraden die sich um die Badenia Quelle gekümmert haben auch volle Arbeit geleistet haben, indem sie die Trockenmauer die während den Waldarbeiten diesen Winter total zerstört wurde, wieder hoch gezogen haben, so dass die Anlage wieder ganz ordentlich aussieht.

Neues Bild10

 

 

 

mur fontaine APRES

Marcel hat im vorbei gehen auch noch dem Leopoldsbad eine kleine Pflege gegönnt.

bains PENDANTLeider mussten sie aber auch während ihrer traditionellen Begehung der Kuppe feststellen, dass das Schild mit den Erklärungen zu dem gemeinsam mit den Amis du HWK gepflanzten Baum der deutsch französischen Freundschaft, entwendet wurde, mit samten Sockel und Träger. Eine Aggression mehr gegen die, die deutsch französische Freundschat schon seit Jahrzehnten auf dem HK betreiben und die die Täter dieses primitiven Vandalismus nicht ehrt.

91329918

 

 

 

HWK2015

Gott sei Dank sind die Geister im Skiklub von Cernay offener und so wurde ganz selbstverständlich zugestimmt dass ein Bild in Erinnerung an unserem von uns allen vermissten Kameraden Helmut Dietermann, in der Hütte aufgehängt werden durfte. Wir danken ihnen dafür.

 

Chantier RK Siegen 2015

La RK Siegen a toujours eu un faible pour le cimetière des Uhlans et c’est donc avec beaucoup d’entrain qu’ils se sont attelés à la tâche ce vendredi 5 juin 2015. Bien « encadrés » par Marilyne et Marcel, les travaux sont allés bien au-delà d’un simple toilettage, d’autant que les besoins étaient d’une toute autre nature.Dégâts

 

 

 

 

 

3

 

 

 

 

 

rembarde
Il a fallu, tout d’abord, enlever la barrière de clôture qui, non seulement avait été sérieusement endommagée par la chute d’un sapin, mis présentait également des signes de dépérissement sur toute sa longueur. Même si sur les photos ça a l’air de rien comme ça, il n’en demeure pas moins que ce fût un travail pénible qui a nécessité beaucoup d’efforts.
Ensuite il y avait cette stèle qui s’était désolidarisée de son socle et gisait à terre depuis quelque temps. Là aussi, force et précision étaient demandées car ça ne se déplace pas sur claquement de doigt un morceau de grès de cette taille.

2

 

 

 

 

 

Stèle cimetière des Uhlans

 

 

 

 

 

stele PENDANT

stele PENDANT 1  stele APRES

Bien entendu, les « cousins » ne quittent jamais un chantier sans le nettoyer et c’est donc un cimetière pratiquement remis à neuf qu’ils ont laissé derrière eux en partant.

4
Sur le chemin du retour, ils ont pu constater que les deux camarades qui avaient pris en charge le remontage du muret de la fontaine Badenia, détruit lors des travaux de débardage cet hiver, n’avaient pas été moins vaillants et la fontaine aussi a donc repris un aspect présentable au cours de cette journée.

Neues Bild10

 

 

 

mur fontaine APRES

De son côté, Marcel en a profité au passage pour mettre un petit coup au Leopoldsbad.

bains PENDANT
Malheureusement, lors de leur visite traditionnelle de la partie sommitale, ils ont déploré avec amertume que le panneau explicatif posé à côté de l’arbre de la paix, planté conjointement avec l’association des Amis du HWK, avait disparu, poteau et socle en béton compris. Un geste agressif de plus à l’encontre de ceux qui pratiquent l’amitié franco-allemande sur le site depuis des décennies et qui n’honore en rien les auteurs de cet acte de vandalisme primaire.

91329918

 

 

 

HWK2015

 

Heureusement, côté club de ski de Cernay, les esprits sont plus ouverts et c’est donc tout naturellement qu’ils ont autorisé la mise en place d’une photo en mémoire de notre regretté Helmut Dietermann. Qu’ils en soient remerciés.

Mai et juin, ça a décoiffé.

Samedi 2 mai :
Préparation de notre nouveau local, première installation !!!

Beaucoup de boulot sur les mois de Mai et Juin.
IMG_20150502_162723
A commencer par la finition de notre nouveau local, situé dans la commune d’Uffholtz.
Nous n’avions pas besoin d’être à 50 pour cette journée de début mai, primo parce que l’on se serait marché sur les pieds et secundo parce que le reste du mois s’annonçait encore riche en travaux.
Les tests de séchage de la dalle béton coulée par la commune étant prometteur et avec l’aval de la mairie, nous avons proposé de terminer le plancher du grenier et surtout de commencer à nous installer dans l’espace alloué à notre association.
Quelques membres se sont attelés à l’installation des deux portes, pendant qu’un troisième s’occupait de la finition du plancher.
Les autres se sont affairés à la création et à l’installation du mobilier, et surtout au déménagement d’une bonne partie de nos outils et matériels divers, qui se trouvaient en dépôt chez plusieurs de nos membres.

IMG_20150502_112559
Un autre petit groupe s’est occupé du vidage et du lessivage d’un petit abri dont la commune de Wuenheim nous a cédé le bail il y a de cela quelques mois, du côté de la Cantine Zeller. Travail difficile pour ce petit groupe dû au fait que le local était encombré de meubles et matériels hétéroclites. Travail laborieux oui, mais encore une fois réalisé par une équipe au top, qui, après avoir retroussé ses manches, s’est investie à 200 pour cent pour réaliser ce beau boulot. Bravo à tous

 

IMG_20150502_135258
La journée s’est très bien passée, avec barbecue et sanglier pour ceux qui se trouvaient en bas.

Pas de chance pour ceux d’en haut, qui ont dû se contenter de leurs salades, repas tout de même agréable vu la météo de la journée.
Merci à tous les participants.

 

 

 

IMG_20150502_105044

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20150502_133337_1

 

 

 

IMG_20150502_162747

 

La fauche : Eh oui, nous n’oublions pas que nous faisons partie du Club Vosgien et c’est pourquoi au mois de Mai – Juin, nous avions beaucoup de journées de débroussaillage. Travaux visant à faciliter la randonnée, les visites ou simplement l’observation des sentiers et vestiges de la montagne.
Cette année, fin mai, avec Hervé, nous avons commencé par la Pointe Superbe – le Felsennest II, pour ensuite partir sur le Jaegerdenkmal et monter au Monument du 15-2.DSC_0630

DSC_0619
D’autres heures de fauche, avec le président début juin, nous ont permis de dégager le courbe 7 – le Bastion – le Ziegelrückengraben – le Minenweg du Bischhofshut à la Osswald-Hütte – la Feste Hilda et jusqu’au Johan Albrecht Graben, ainsi que le panneau d’information sur l’association, installé un peu en dehors des sentiers battus, le tout afin de soulager un peu l’AEI dans ses travaux d’entretien sur la partie sommitale, mais aussi, afin de faciliter le passage aux nombreux visiteurs venant en short dans les tranchées et que l’on reconnait parfois aux bras levés vers le ciel et qui dépassent des tranchées, comme pour se rendre (à l’évidence???).IMG_20150615_144945_BURST001_COVER  IMG_20150615_145013

IMG_20150615_162619  IMG_20150615_161851_BURST001_COVER
Eh oui , croyant se déplacer dans de belles tranchées propres et surtout dégagées de toute végétation indésirable, ils sont obligés de se battre avec les orties ou les ronces, non seulement au niveau des mollets, mais également des bras et du visage, ce qui gâche un peu le plaisir, y compris des plus motivés.

IMG_20150615_170817  IMG_20150615_173822
Enfin, ce n’est pas fini, mais comme ces travaux sont assez physique et comme beaucoup de nos membres sont considérés dans les textes comme « actifs » il faut trouver le temps. Enfin, rien n’est impossible quand on est motivés !!! Et ça tombe bien, chez nous on l’est !!!

Bieberstein avant  Bieberstein après
Et puis il y a ceux qui travaillent en dilettantes, au gré de leur disponibilité, comme Christophe, qui a restauré l’inscription du Bieberstein et la famille Capon, qui n’est jamais en reste, avec la restauration de la Fontaine Europa et d’une inscription de Minenwerfer, ainsi que la remise en état du Sturmpfad.

europa quelle AVANTJPG  Europa quelle APRES

Minenwerfer AVANT  Minenwerfer APRES

AVANT  APRES

Le mois de juin a également été le mois du chantier de la RK Siegen qui fera l’objet d’un article à part, ainsi que la journée de chantier mensuel avec l’association allemande.

Benjamin Fieulaine