AHWK – Les amis du Hartmannswillerkopf

Soldat Joseph Garde

Les textes, issus du journal et de la correspondance de Joseph Garde, nous ont été aimablement transmis par madame Maillet, sa petite-fille.

 

CE livret est le résultat d’archives conservées par ma mère JOSETTE GARDE-JOURNOUD fille de JOSEPH GARDE et de JUSTINE BONNARD ;

Joseph GARDE  et Justine BONNARD se sont mariés le 23  mai 1914, il est parti au  front le 4 aout 1914

Joséphine Marie Alice, dite Josette, est née le 28 Février 1915

 

Carnet de bord de JOSEPH GARDE 372ème Régiment d’infanterie pendant la guerre de      1914-1918.

 

Les extraits du carnet seront présentés en italique, les correspondances en caractères d’imprimerie avec les dates en gras.

 

Partit de BELFORT le 6 août 1914 le 6 août 1914  rentrer à MULHOUSE le 8 août , battu en retraite sur la frontière combat du 235 à MONTREUX LE VIEUX ,

Le 13 août 15-16 et 17 cantonnement dans la forêt.

18 cantonnement à CHAVANNES sur l’étang. Partit pour ALTKIRCH

 Le 18 à 19 kilomètres de CHAVANNE. Combat du 159ème de l’Infanterie Alpine a fait des prisonniers allemands, cantonner cinq jours

28 et 29 cantonnement à PRETAGNE frontière suisse

30 aout à MAGNY Alsace avont fait des tranchées

31 cantonnement à CHEVANNE LES GRAND  dit au Moulin d’en Bas

31 au avant postes

Départ pour MANSPACH l cantonner le 19 20 ET 21 septembre

22 à LARDGIDZEN

23 BIZEL

24 combat de WALDIGOFFEN

24 au soir BIZEL

25 SEPPOIS

 

6 et 7 Octobre combat du 244 à SEPPOIS le BAS

Nuit du 7 au 10 avont fait des tranchées

La nuit 12 octobre petit poste de 3 hommes en face de l’église

13 bombardement du village par les allemands à SEPPOIS incendié une maison et tué une jeune femme de 16 ans

Avont quitter SEPPOIS le 15 octobre  pour DANNEMARIE jusqu’au 13 novembre

Partit aux avant postes de 13 au 18 à EGLINGEN

Ensuite cantonner à HAGNENBACH  25 novembre

Du 25 novembre au 7 décembre cantonner à FRIESEN

Le 2 3 et 4 décembre attaque au BOIS ……….

Du 7 décembre au 12 janvier 1915 à HINDLINGEN

 

4 septembre

sentinelle au petit poste, le bataillon partit en reconnaissance, avons cantonné à Chavannes les grand du 31 août au 19 septembre

 

 

19 SEPTEMBRE 1914   carte de MONTEUX VIEUX

 

Je suis en bonne santé.

Courage et espérance,

Ton époux

Garde  372ème d’Infanterie

 

 

25 Septembre 1914 carte de MAGNY

 

Je suis en bonne santé, bon courage

 

JOSEPH

 

Extrait du carnet:

Départ pour MANSPACH l cantonner le 19 20 et 21 septembre

22 à LARDGIDZEN

23 BIZEL

24 combat de WALDIGOFFEN

24 au soir BIZEL

25 SEPPOIS

 

1er octobre 1914  carte postale de MONTREUX VIEUX

 

Chère épouse

Je suis toujours en bonne santé, et je désire que tu en soi de même

Bonne santé et bon courage et espérance

Ton époux

J.GARDE

 

 

 

19 octobre 1914   Carte postale publicitaire  de Lausanne (aviateur dans aéroplanne)

 

Chère épouse

Voici l’aviateur qui te porte de mes nouvelles que ne sont pas mauvaises pour le moment

Comme étant exent de service, j’ai passér deux jours à jouer au carte coucher sur la paille ce qui n’est pas trop pénible et ça sort un peu les ennuis , et pour le moment nous sommes un peut plus loin de l’ennemi. Voici 3 nuits que je dort bien, je couche dans une grange sur du regain et je suis bien chaud.

Je pense que tu est en bonne santé ainsi que toute la famille

Ton époux qui t’embrasse

J.G

8 Novembre 1914   Carte ancienne

Chère épouse

Je suis toujours en bonne santé ainsi que DUMAS et j’espère que tu en soi de même ainsi que mon père. Nous sommes toujours au même endroit et nous n’avons pas trop de peine peut-être bien moins que toi ma chère Justine car je sai quand ce moment vous avez beaucoup du travail  nous n’avons qu’un peut du chagrin, mais avec du courage et l’espérance on se reverras

Ton époux Joseph G.

15 Novembre 1914  Carte postale humoristique

Chère épouse

Je suis toujours en bonne santé ainsi que DUMAS  hier j’ai reçu un colis contenant un caleçon des pastilles du fromage un saucisson et du chocolat et je n’ai toujours pas recue le colis ou tu me dit que ma mis une chemise un tricot pour Etienne et les caleçons il faut attendre encore quelques jours car desfois il reste longtemps en route, pour le moment j’ai assez des effets ça ne serait que pour Etienne qui n’a pas de caleçon

Ton époux

J.G.

Je vient de recevoir le paquet avec les caleçons et tricot et chemise et chaussettes

14 décembre 1914  Carte postale de Grub aus Strüth   O, Els.

Ma bien chère épouse

Je suis en bonne santé ainsi que DUMAS* et j’espère que tu te portes bien aussi. Je t’envoie qu’une carte aujourd’hui car voilà plusieurs lettre que j’écris à Amélie** à son mari à mon frère et à toi qui passe toujours la première comme j’ai un moment aujourd’hui et il pleut je suis dans une écurie bien au chaud, je plains mes camarades qui sont obligés de rester dans les tranchées car je sais comme il fait bon quand il pleut, enfin c’est chacun son tour. Comme on serait bien mieux auprès de sa femme, mais prenons courage et espérance

Ton époux qui pense à toi

JOSEPH

* (mari de la sœur de JOSEPH)

** (sœur de Joseph)

 

30 Décembre 1914   Carte postale Guerre européenne en Haute Alsace 1914-1915

Ma bien chère épouse

Je suis toujours en très bonne santé, je j’ai toujours rien reçu de mon beau frère DUMAS, et toi ma chère Justine j’espère que tu est toujours en bonne santé ainsi que mon père, il ne fait pas froid en Alsace mais nous avons la pluie , demain je t’écrirait un lettre

Ton petit mari qui pense à toi qui t’embrasse du fond du cœur

J. GARDE

ANNÉE 1915

1er Janvier 1915  Carte postale Tombes de soldats français en Haute Alsace

Je suis toujours en bonne santé et je désire que tu en soi de même ainsi que mon père. Aujourd’hui ou je t’écris c’est dans la tranchée auprès des Allemands car nous ne sommes pas bien loin les uns des autres, on les voit très bien avec leur casque à pointe pour le moment rien de nouveau, nous avons une belle journée pour le premier jour de 1915

Ton époux Joseph

6 Janvier 1915    Carte postale aéroplane allemand pris à l’ennemi et exposé à BELFORT

Chère épouse

Je suis en bonne santé et désire que tu en soi de même ainsi que mon père et toute la famille malgré tout nos malheurs qui frappe la famille époux et fils.

J. GARDE

 

25 Février 1915

Carte postale  Haute Alsace Gourbi construit par les soldats au Ballon d’Alsace

(Voilà les chalets que nous couchons les forêts)

Cher épouse et cher père ainsi que toute la famille

Je suis toujours en bonne santé et j’espère que vous en êtes tous de même. Demain matin nous allons prendre les avant postes et nous allons restez cinq jours sans redescendre à notre cantonnement, nous alons couchez dans les barraques que nous avons fait. Aujourd’hui il a tomber encore un peut de neige, mais elle ne reste pas bien, le temps s’est un peu refroidi. Je pense que notre période de 5 jours ce passeras pour le mieux et que les boches nous laisserons tranquille.

Sais bien dommage que nous soyons obliger de partir car aujourd’hui le patron avait un lièvre pour nous faire manger, il le gardait pour nous car sait un bon vieux bonhomme. Enfin je ne vois pas grand-chose à vous dire pour le moment toujours en bonne santé

Epoux et fils frère , beau frère et oncle qui pense à vous et embrasse du fond du cœur

Joseph

 

 

26 Février 1915  Carte postale Dannemarie

 

Chere épouse et cher père ainsi que toute la famille

 

Deux seulement car je ne sais pas ce qu’il faut vous dire toujours la même chose que je suis toujours en bonne santé et je pense que vous êtes tous de même. Je vous écrit dans la tranchée on est pas bien à son aise mais je tient à vous donner de mes nouvelles le plus souvent possible nous avont un peut de neige le temps sait un peut refroidi dans la journée il fait soleil et je croit que cette nuit il va gelée fort car l’air est bien froid

Epoux  fils frère beau frere et niece

Joseph

 

Dimanche 14 mars 1915 

Carte postale  Eglise et école de ROMAGNY

 

Bien chère épouse et fille

 

Je suis toujours en bonne santé et je pense que ma carte vous trouveras tous de même.

Ce matin nous avont ét relever des avants postes et demain nous repartont pour six jours sans rentrer dans notre cantonnement six jours à rester dans les bois  mais il y a encore assez de bonne barraque.Je pense que tous ce passeras pour le mieux. Nos 24 heures que nous avont rester dans les tranchées ne se sont pas trop mal passer il y a bien eut quelques coups de fusils mais sans importance. Ah oui il faudrait bien que cette misérable guerre finisse bientôt pour que j’ai le bonheur de pouvoir aller revoir ma famille ma petite fille et ma chère petite femme que j’ai laisser dans les pleurs.

Un gros baiser à tous

Epoux, père, fils, frère, beau frère et oncle

Joseph

 

Du 7 avril au 25 cantonner  à GRANDVILLARS

 Samedi 24 Avril 1915

Carte postale Haute ALSACE 1914-15 sentinelle devant entrée d’un village
Bien chère épouse ainsi que toute la famille
Deux mots seulement je suis toujours en bonne santé et espère que ma carte vous trouveras tous de même malgré tous vos ennuis et vos souffrance. Ah oui je sait que vous avez beaucoup trop de travaille, il est forcer qu’il en reste et nous qui sommes obliger de rester si loin de vous.
Aujourd’hui il pleut même de la neige fondue, voilà quelque jours qu’il fait bien mauvais tempt toujours la pluie.
Je vous plaint s’il fait un temps pareille pour vos travaux que vous auriez tant besoin de beau tempt. Pas autre chose pour le moment, Ton époux
Joseph

 

Dimanche 23 Mai 1915

(Carte postale Dannemarie Le viaduc avant sa destruction)
Je t’ai déjà envoyez une vue du viaduc au moment de sa destruction, cette carte le porte intact, j’en suis à peut près à vingt kilomètres, faites vous une idée ce que sait les pays envahis.(texte sur le devant de la carte)
Bien chère épouse ainsi que toute la famille
Deux mots seulement, je suis toujours en bonne santé et espère que ma carte vous trouvent tous aussi en bonne santé malgré toutes vos peines et vos ennuis. Je suis été vacciner encore une fois hier mais sa ma moin contrarier que les autrefois. Je ne sais si sait d’avoir but car on ma nommer de première classe il a bien fallut arroser les galons pour qu’il tienne. Oui ma chère Justine aujourd’hui sait l’anniversaire de notre alliance, on ne sait pas encore quand on auras le bonheur de se revoir. Courage et espérance, je vous souhaite toujours à tous bonne santé
Epoux et fils
Joseph

25 Mai 1915 Carte postale THANN

Bien chère épouse
Je suis toujours en bonne santé et espère que ma carte te trouveras aussi en bonne santé ainsi que ma petite fille et toute la famille.
Nous sommes au même endroit pour le moment. Voilà quelque jours qu’il fait beau temps, malheureusement qu’il ne faudrait pas faire ce que je fait, il vaudrait bien mieux être en train de planter des pommes de terre et piocher la vigne. Enfin courage et espoir.
Ton époux qui t’embrasse bien fort.
JOSEPH

Mardi 1er Juin 1915 Carte postale de Dannemarie
Bien chère épouse et toute la famille
Je suis toujours en bonne santé et espère que ma carte vous trouveras aussi en bonne santé malgré toute vos peines et vos ennuis, nous sommes toujours au même endroit, je ne sait ce qu’il faut vous dire car sait toujours la même chose.
Un gros baiser à tous JOSEPH

Jeudi 3 Juin 1915 Carte postale entre THANN et ALKIRCH
Bien chère épouse ainsi que toute la famille,
Je voudrais que vous soyez toujours en bonne santé car vous avez tous assez de peine et d’ennuis.
Pour moi la santé vat toujours assez bien, toujours au même endroit.
Un gros baisers à toute la famille
Joseph

11 Juin 1915 Carte postale BITSCHWILLER
Bien chère épouse
Je suis toujours en bonne santé et espère que tu en est de même malgré que voilà trois jours que je n’ai pas reçu de tes nouvelles. Je sais bien que tuas beaucoup de travail de peine et d’ennui, que tu ne peux pas m’écrire tous les jours. Rien de nouveau dans nos montagnes pour le moment sauf quelques coup de canon et de fusil, je n’ai pas encore pris les tranchées, je suis dans les baraquement en arrière des lignes.
Ton époux qui t’aime ainsi que ma fille
JOSEPH
J’ai reçu hier une lettre de Blaise (frère de Justine) il est en bonne santé.

19 Juin 1915 Carte postale UEBERSTRASSE
Bien chère épouse ainsi que toute la famille,
Je suis toujours en bonne santé, maintenant rien ne me peut car je suis bien habituer à toutes les intempéries et à tous les temps et coucher sur la dure, bien sure que si on était chez soi tout irait encore bien mieux. Depuis hier nous occupont des tranchées mais tout sais bien nous avons pendant la nuit 2 heures de faction à tirer et dans la journée nous travaillons à arranger nos abris, à faire des tables pour manger et toute sorte de petite chose pour nous distraire. Depuis hier au soir nous avont la pluie.
Enfin je ne voit pas autre chose pour le moment. Je pense que ma carte vous trouveras tous en bonne santé.
Un gros baisser à toute la famille
Joseph secteur 141

Mercredi 22 juin 1915 carte postale église ASPACH LE HAUT
Ma bien chère épouse ainsi que toute la famille
J’espère que ma carte te trouveras en bonne santé ainsi que ma petite Josette, mon père, ma sœur belle sœur neveu et nièce. Pour moi la santé vat toujours ben, nous sommes toujours assez tranquille dans nos tranchées, la nuit on ne peut pas dormir bien tranquille car nous avont deux heures de faction à tirer, mais dans la journée on a bien le temps de dormir. Ce matin après que j’ai eut but le cafe je me suis recoucher dans le gourbi, j’y ai resté jusqu’à dix heures quand on ne sait pas quoi faire, il faut bien s’occuper à quelque chose. Je suis bien plus exposer au danger que quand j’étais en arrière mais j’ai beaucoup moins de peine, on est surtout pas emmerder par les officiers, ils nous laissent bien la paix. Ici dans la montagne ou nous sommes nous avont la pluie et le brouillard, j’ai peine à voir à écrire encore, il est juste midi, s’il fait un tempt pareille à St Romain qu’elle triste tempt pour les fourrages que de peine vous devez avoir Un gros baiser à tous.

Joseph
Samedi 10 Juillet 1915 Carte postale THANN maisons bombardées
Cher épouse ainsi que toute la famille
J’ai déjà écrit ce matin mais comme je me trouve d’écrire à mon beau frère Barboyon alors je t’envoit deux mots, je suis toujours en bonne santé et espère que ma carte vous trouveras aussi tous en bonne santé. Aujourd4hui à midi nous avont eut la pluie mais ce soir le tempt sait remit au beau, rien de changer dans notre situation. Tu embrasseras bien ma petite Josette pour moi. Et un gros baissers à toute la famille
Joseph

Vendredi 15 octobre 1915 carte postale de Salonique
Chère épouse cher papa ainsi que toute la famille
Hier je vous ait écrit d’encore de dessus le bateau Italien INDIANA, aujourd’hui je vous écrit de dessous une tente car il pleut un peut mais je crois que dans ses pays il ne doit pas y pleuvoir souvent car c’était bien sec nous sommes dans un immense terrain presque plaine et complètement inculte ou il n’y a même pas un arbre, je suis toujours en bonne santé,
Un gros baiser à tous
Joseph Brigade mixte armée d’Orient secteur postal 409

Dimanche 17 octobre 1915 carte postale panorama de Salonique

Bien chère épouse ainsi que toute la famille
Je suis toujours en bonne santé pour le moment nous couchons toujours dans la tente et nous avons eu la pluie toute la nuit car il ne fait pas froid .Il débarque des troupes au port tous les jours et tous les jours il en part pour le front serbe. Comme ravitaillement nous ne pouvons pas trouver grand-chose car nous ne pouvons pas aller dans la ville, le vin est rare et même pas bon, la ville manque de pain, nous avons encore changé d’adresse voici
Joseph GARDE 372ème Infanterie 20ème Cie Armée d’ORIENT A F S Secteur B
Je vous embrasse du fond du cœur

Mercredi 2 février 1916 carte postal photo d’un grec

Bien chère épouse
Je t’envoie deux mots pour te donner de mes nouvelles qui sont toujours bonnes pour le moment j’espère de grand cœur que ma missive te trouve en bonne santé ainsi que ma Josette et mon père. Mais je ne sais pas si tu recevras bien mes lettes car ils nous ont dit qu’il fallait pas nous étonner si nos lettres avaient du retard, car les bateaux étaient encombrés par les marchandises.
Nous sommes toujours au même endroit, et nous faisons toujours le même travail, il fait bien beau temps, il gèle un peut la nuit mais la journée le soleil est très chaud .Si ce n’avait pas été ces quelques jours de froid que nous avons eut à KARA HOTZALI nous n’avions pas à nous plaindre du froid.


Lundi 14 février 1916 carte postale femme grecque

Chère
Je pense que ma petite femme grec te trouveras en bonne santé ainsi que ma Josette et toute la famille, pour moi la santé vat toujours bien pour le moment, nous sommes toujours au même endroit mais il faudrait que cette guerre finisse pour qu’on ait le bonheur de pouvoir revivre ensemble.
Tu vois les femmes ici dans nos pays comme elles sont sérieuses avec leur costume, comme elles ont la taille fine, en tous cas maintenant j’en vois pas souvent car nous sommes loin de tous village mais ce n’est pas ce qui me dérange. J’aimerais bien mieux être auprès de ma petite Justine et de ma petite fille, nous serions bien plus heureux.
Ton époux qui t’aime

26 Février 1916 carte postale de Corinthe

Bien chère épouse
Je répond à ta lettre du 15 que j’ai reçu hier, et je pense que ma carte te trouvera en bonne santé ainsi que ma Josette et toute la famille, pour moi la santé est toujours aussi bonne .Chère Justine tu me dis que tu as vu sur le journal que nous avions avancé de 12 kilomètres du coté de VARDAR, nous autres nous sommes toujours au même endroit , oui il y a des endroits où ils ont avancer ils font des travaux bien plus en avant mais sans battre car les bulgares n’ont pas franchit la frontière grec, il ne faut pas se rapporter au journal car il vous assomme à grands coups de marteau, pour moi je le vois très bien. Enfin rien d’autre pour le moment que je voudrais être auprès de toi et de ma famille pour pouvoir vous soulager de tant de peine et d’ennui
Ton époux qui t’aime
Joseph

28 Février 1916 carte postale vue de l’acropole avec le théâtre d’Hérode Atticus Athènes

Bien chère épouse
Deux mots seulement pour te donner de mes nouvelles qui sont toujours bonne est j’espère que ma carte vous trouveras tous en bonne santé. Sais aujourd’hui que ma Josette accomplit son année, je pense qu’elle marchera bientôt seule. Enfin si au moins cette guerre finissait bientôt et qu’on puisse revivre ensemble mais je ne vois toujours pas la fin proche .Voilà quelques jours que nous avons la pluie, je crois que ça va nous amener quelques épidémies, il faut espérer que tout ira pour le mieux. Ton époux qui t’aime et t’embrasse bien fort ainsi que toute la famille.
Joseph

Jeudi 30 Mars 1916 carte postale souvenir de Salonique

Bien Chère épouse,
De mes nouvelles qui sont toujours assez bonnes pour le moment et je désire que ma carte te trouvera aussi en bonne santé ainsi que ma fille et toute ma famille malgré toutes vos peines et vos ennuis. Voila encore un mois de passer et nous sommes toujours au même niveau, on ne voit toujours pas la fin de ces massacres. Je vous plains tous de tout mon cœur quand je pense que vous avez tant de peine et que vous ne pouvez pas faire tout le travail. Un gros baiser à toute la famille Joseph

Samedi 7 avril 1916 carte postale Salonique Vue du Castro Salonique

Bien chère épouse
J’ai reçu aujourd’hui la photo de ma JOSETTE qui m’a fait grand plaisir de voir qu’elle se porte bien et qu’elle a un joli petit sourire. Comme j’aimerais pouvoir la voir dans son naturel et recevoir de ses petites caresses, nous serions tous bien plus heureux.
Je t’en mets pas davantage pour aujourd’hui car il vat faire nuit, à demain une plus grande lettre, je suis toujours en bonne santé et j’espère que ma missive te trouve aussi en parfaite ainsi que ma Josette et toute ma famille. Ton époux qui t’aime.
Joseph

12 juillet 1916 carte postale Pirée Place Terpsithea

Bien chère épouse
Je vais toujours du côté du mieux, je commence à manger maintenant, je serais encore vite rétablit peut-être bien trop vite, j’espère que ma carte te trouveras en bonne santé ainsi que ma Josette et toute la famille. Chère Justine, je te donne bien ma nouvelle adresse mais je ne sais si j’y resterais bien longtemps. Comme tu n’a guère le temps d’écrire tu ne m’écriras pas si souvent au moins si les lettres s’égarent il n’y en aura pas tant. Voici mon adresse Joseph Garde 372ème d’Infanterie en traitement à l’ambulance 2 nouvelle armée d’Orient SP 509 par Marseille ; Gros baisers à toute la famille Joseph


19 juillet 1916 carte postale Le Zappeion

Bien chère épouse
J’aurais bien le temps de te faire de grande lettre car j’ai eu huit jours de repos en rentrant au dépôt, mais je ne sais pas ce qu’il faut te dire car sais toujours la même chose, je reprend mes forces petit à petit et j’ai bon appétit, je n’ai rien à faire de toute la journée, que manger et dormir. J’ai beaucoup moins de peine que vous tous assurément.
Enfin j’espère que ma carte vous trouvera tous en bonne santé. Ici il fait toujours très chaud. Chère Justine si tu sais l’adresse de ton cousin de Vienne qui était au 83ème colonial s’il est revenu ici, s’il est ici tu m’enverras son adresse et son nom car en ce moment il y en a du 83 colonial auprès de nous. Un gros baiser à toute la famille JOSEPH


25 décembre 1916 carte postale Arc historique Justiène à Salonique

Bien chère épouse,
Je t’écris ces deux mots pour te donner de mes nouvelles qui sont à peut près depuis hier, je suis rentré à ma compagnie de dépôt, j’espère que ma carte te trouvera en bonne santé ainsi que ma fille mon père et toute la famille.
Hier j’ai vu Montant de LOIRE qui part en permission de 21 jours, il n’y a bien que moi qui n’ai jamais de chance. Enfin je ne vois pas quoi vous dire car c’est toujours la même chose.
Un gros baiser à toute la famille
Joseph

25 Janvier 1917 carte postale Vue panoramique de SALONIQUE

Bien chère épouse
Je t’écris ces deux mots pour te dire que je part demain pour la France aussitôt que je serais arriver je te donnerais mon adresse car je pense de rester quelques jours dans un hôpital avant d’avoir une convalescence J’espère que tu vous êtes tous en bonne santé.
Je termine en vous embrassant tous du fond de mon cœur en attendant de pouvoir se causer de vive voix
Joseph

Sans date départ de Grèce carte postale Navire hôpital SPHINX

Ma bien chère Justine,

Voici le bateau qui me ramène en France, je ne suis pas trop fatiguer, nous avons un très beau temps pour la traverser, d’après les marins, nous devons arriver à TOULON mardi midi et nous sommes lundi soir, je ne peux te donner ma nouvelle adresse car je resterais peut-être bien quelques jours dans un hôpital avant d’aller en convalescence.
Enfin je t’assure que je suis content d’avoir quitté ce sale pays parce que je ne pensais pas de le quitter sitôt.
En attendant de vous revoir tous je vous envoie un gros baiser à tous.
Joseph

Menton le 27 Février 1917 carte postale Cap Martin l’hôtel

Bien chère épouse
Deux mots seulement pour te donner de mes nouvelles qui vont toujours du côté du mieux. Aujourd’hui le médecin chef nous a passer une visite, je croyais qu’il allais me mettre sortant mais il ne m’a pas trouver encore bien brillant, donc j’y resterais encore quelques jours.
Un gros baiser à tous.
Joseph

Menton samedi le 3 mars 1917 carte postale Menton hôtels LOUVRE et ILES BRITANNIQUES

Bien chère épouse,

J’ai reçu une hier au soir ta lettre du 27 qui est partit le 1er mars de Sainte Colombe. Comme je vois chère Justine tu te causse toujours d’ennuis de crainte que je sois plus malade mais non rassure toi pour le moment la santé ne va pas mal et je pense de bientôt quitter l’hôpital.
Ici aujourd’hui nous avons un peut de pluie et cette nuit il a tomber de la neige sur les montages autour de Menton
J’espère que vous êtes toujours tous en bonne santé. Un gros baiser à tous
Joseph.

Menton le 14 mars 1917 carte postale Menton La promenade du Midi par un coup de mer

Bien chère Justine

J’ai reçu hier au soir ta lettre du 11 ou tu m’apprends encore la mort de A. Satre tuer à Monastir, oui sa serais bien temps que sa s’arrête car la commune de Saint Romain est déjà bien éprouver. Chère Justine sais bien la dernière fois que je t’écris d’ici car je pars demain matin à moins que je reprenne de fièvre hier au soir j’en avais un peu et ce matin sa vat mieux mais la main me tremble que je ne peux presque pas écrire. Allons au revoir ma chère Justine à vendredi car il faudrait que je sois bien mal pour que je ne parte pas. Un gros baiser à tous.
Joseph

AHWK

L'association des Amis du Hartmannswillerkopf œuvre pour la conservation et la mise en valeur du site du Vieil-Armand.

1 rue du Ballon,
68700 UFFHOLTZ - Haut-Rhin

Contactez-nous !