AHWK – Les amis du Hartmannswillerkopf

1916

UNE ETRANGE NUIT DE NOËL — 1916

« Bonne route et joyeux Noël ! » Le soldat, que ses camarades de front appellent de toute part le « Courrier », accueille avec un soupir le souhait que lui adresse son chef. C’est la nuit de Noël. Et c’est le troisième Noël que le « Courrier » passe au front. La guerre, toujours la guerre ! Quand pourra-t-il de nouveau fêter Noël avec les siens ? Il se sent le cœur gros, aujourd’hui. Chez lui, là-bas, loin, loin, son épouse doit pleurer en silence ce soir. Et avec elle ses trois enfants. Sale guerre

2008.12.09 – Lignes françaises – l’abris sans nom (Photos DF)
2009.12.09 – Französische Linien – Unterstand « Ohne Namen »

EN SAVOIR PLUS…
UNE ETRANGE NUIT DE NOËL — 1916

T.S.F. ET TÉLÉGRAPHIE OPTIQUE À L’HARTMANN

(Extrait du livre « Poste 85 » d’André Boursin)

Au petit jour, la caisse aux panneaux et le poste récepteur, ainsi que le fourniment de Tintec et de Gilbert, ont été chargés sur le dos d’un mulet. Sac aux épaules, nous traversons le village de Willer, Crapouillot, notre chien en tête, puis un petit pont de bois au-dessus d’un ruisseau agité et nous voilà au pied d’un sentier qui monte au hameau de Goldbach. A partir de là, plus de civils, nous ne croisons que des poilus. Le muletier fait partie du service de ravitaillement et connaît bien le chemin, il a vu Goldbach s’effondrer maison par maison sous les obus ennemis. Il déposera notre matériel à Blanchen où il ne reste plus que trois masures aux toits défoncés.

EN SAVOIR PLUS…
T.S.F. et Télégraphie optique à l’Hartmann

TRAVAUX DE FORTIFICATION AU HARTMANNSWILLERKOPF

Résumer signifie réduire à l’essentiel. Dans notre cas, est omis ce qui faisait la trame du récit, la vie quotidienne dans les tranchées de quelques hommes occupés aux travaux de fortification intense des lignes allemandes peu après les combats mémorables de Noël et Nouvel-An 1915. La ligne de feu semble stabilisée au sommet du Vieil-Armand. Mais à tout instant elle est harcelée par des duels d’artillerie et de mines, Il y a des coups de main, des reconnaissances sanglantes. A côté des régiments engagés peinent des «Baütrupps», sections détachées de préférence des formations d’artillerie engagées dans le secteur.

EN SAVOIR PLUS…
Travaux de fortification au HWK

EHRENFRIEDHOF – Cimetière du 99ème LIR

Dans le secteur Jägertanne Nord, sur le ban de la commune de Wuenheim, à une altitude de 550 mètres, à gauche sur le chemin de Wuenheim (Voir la carte des Amis du HWK) à environ 800 mètres avant d’arriver au Tanzplatz, se blottit sur le flanc de la montagne le Ehrenfriedhof. Il a été érigé par le 99ème Landwehr Infanterie Regiment (allemand).

EN SAVOIR PLUS…
Ehrenfriedhof

Historique de la Chapelle Notre Dame de la Victoire, dite CHAPELLE SICURANI

Du 25 juillet au 15 septembre 1916, fut construite la Chapelle Sicurani par le 7ème Bataillon territorial de Chasseurs Alpins, commandé par le Chef de Bataillon Georges Chicotot. Le chargé d’âmes était l’aumonier militaire Benjamin Cabanel.

La chapelle Sirucani en 2010

EN SAVOIR PLUS…
Historique de la Chapelle Sicurani

PANEGYRIQUE DU CAPITAINE SICURANI

Source : Revue n°85 des « Amis de Soultz » Juin 2006

Le Capitaine Sicurani était né en 1869 à Taglio-Isolaccio, un petit village Haute- Corse. En 1888, à l’âge de 19 ans, il prit à Bastian un engagement volontaire de 5 ans dans l’armée.

EN SAVOIR PLUS…
Panegyrique du Capitaine Sicurani

AHWK

L'association des Amis du Hartmannswillerkopf œuvre pour la conservation et la mise en valeur du site du Vieil-Armand.

1 rue du Ballon,
68700 UFFHOLTZ - Haut-Rhin

Contactez-nous !