AHWK – Les amis du Hartmannswillerkopf

1915

Le 28ème Bataillon de Chasseurs Alpins

Les premiers au Hartmannsweilerkopf

Le détachement de la 1ère Compagnie du 28ème B.C.A. à l’Hartmannswillerkopf
Du 19 au 22 Janvier 1915

En Janvier 1915, le sommet de l’Hartmannsweilerkopf était occupé par un détachement français en Grande Garde. C’était au temps ou nous n’avions pas encore de ligne continue de tranchées.
Le 4 Janvier, deux Compagnies boches attaquent ce piton et sont repoussées. Le 9 Janvier, un Bataillon entier, donne sans plus de succès l’assaut de cette position tenue seulement par un détachement de la 1ère Cie du 28ème Bataillon. Le 19, les Allemands recommencent, mais avec 3 Bataillons (renseignement de prisonniers).

EN SAVOIR PLUS…
Le 28ème Bataillon de Chasseurs Alpins

SOUVENIRS DE GUERRE – Steinbach 1914/1915

La Bataille de Steinbach, moins connue que celle du Hartmannswillerkopf, a duré du 25 décembre 1914 jusqu’au 4 janvier 1915. Son but était la conquête de Cernay. L’attaque passera par la cote 425 et le village de Steinbach, les deux se trouvant occupés par le 161e et le 69e R.I. allemand.

EN SAVOIR PLUS…
Souvenirs de guerre – Steinbach

PRISONNIERS DE GUERRE

On ne parle pas d’eux, car il y eu tant de morts et de victimes à déploré sur le front pendant la Grande guerre. Les soldats français prisonniers en Allemagne, y étaient environ 550 000, ils traversèrent de rudes épreuves,et beaucoup ne revenaient plus.

Avant de quitter le front, les prisonniers étaient souvent interrogés par le service de renseignement de l’Etat Major pour en tirer des renseignements pour s’informer de ce qui se passe chez l’ennemi. Par la suite, les prisonniers étaient souvent mis en exhibition dans les grandes villes occupées, parades en boucle pour faire croire à la population du nombre énorme de soldats capturés.

Prisonniers de guerre en revue

Prisonniers de guerre heureux

Le document qui suit est un compte-rendu « original » de renseignements transcris datant du 27 mars 1915.

EN SAVOIR PLUS…
Prisonniers de Guerre 14/18

DERNIERE LETTRE DU SOUS-LIEUTENANT JOURDAN A SON EPOUSE

Thann, vendredi 17 décembre 1915

Ma Chérie,

Depuis la fin novembre, je sais qu’à la prochaine attaque notre compagnie sera la première engagée (…)

EN SAVOIR PLUS…
Dernière lettre du sous-lieutenant Jourdan à son épouse

AHWK

L'association des Amis du Hartmannswillerkopf œuvre pour la conservation et la mise en valeur du site du Vieil-Armand.

1 rue du Ballon,
68700 UFFHOLTZ - Haut-Rhin

Contactez-nous !